Certification

Chez SM Bois, la préservation de nos milieux naturels est une préoccupation évidente. Nous nous efforçons de distribuer des produits respectueux de l’environnement. Certains obtiennent la certification PEFC ou FSC. Dans notre gamme de produits, nous privilégions ceux dont le traitement respecte l'environnement.

Apposée sur un produit à base de bois, la marque PEFC (« Pan European Forest Certification » devenu « Programme for the Endorsement of Forest Certification schemes ») vous apporte la garantie que le produit que vous achetez est issu de sources responsables et, qu'à travers votre achat, vous participez à la gestion durable des forêts. La gestion durable des forêts, une nécessité : déforestation et mauvaise gestion des ressources naturelles détruisent chaque année près de 13 millions d’hectares de forêt dans le monde sur les 4 milliards qui recouvrent la planète. Véritable poumon de la planète qui joue un rôle de capteur de CO2 et de régulateur du climat, la forêt est aussi une formidable réserve de biodiversité. Permettre à l’Homme de vivre des produits de la forêt sans mettre en péril sa survie est donc devenu indispensable.

La marque PEFC symbolise l’engagement de l’ensemble des acteurs de la gestion durable de la forêt :

  • le propriétaire forestier (qui cultive le bois et gère sa forêt selon les critères de gestion forestière durable PEFC) ; 
  • l’exploitant (qui coupe, transporte et/ou façonne le bois) ;
  • les entreprises de la filière bois-papier (qui transforment le bois et/ou fabriquent des produits en bois ou issus du bois) ;
  • le distributeur (qui met sur le marché des produits certifiés PEFC). 

Lieu exceptionnel de biodiversité abritant une multitude d’espèces animales et végétales, lieu de promenade ou de vie, la forêt génère aussi une activité économique importante, source d’emplois. La forêt et les bois sont indispensables à l’Homme et à la société. Les gérer durablement permet de les protéger, d’assurer leur renouvellement tout en assurant un accès pérenne à la ressource indispensable qu’est le bois.

Pour tout élément bois ou issu du bois, la certification PEFC combine, la protection des espèces et des milieux, la recherche du bien-être des populations et la valorisation économique des produits de la forêt.

La gestion durable de la forêt, un bénéfice pour tous !

  • Pour l’environnement: une forêt gérée durablement est en bonne santé. Elle peut se renouveler. Les espèces qu’elle abrite sont protégées.
  • Pour les citoyens: une forêt gérée durablement est entretenue. C’est un lieu de loisirs source de bien-être, ouvert sur l’avenir.
  • Pour l’économie: les produits issus de forêts gérées durablement répondent à une demande croissante des consommateurs. Les transformer, les fabriquer, les transporter et les distribuer génère des emplois, dont certains non délocalisables.


La chaîne de contrôle

Le système de certification PEFC impose, dès la récolte du bois, la mise en place d’un mécanisme de suivi de la matière au sein de l’entreprise, appelé certification de la chaîne de contrôle. Ce mécanisme consiste à distinguer clairement les bois certifiés des bois non certifiés tout au long de la chaîne de transformation et de commercialisation. L’entreprise doit organiser ses activités de manière à ce qu’à chaque opération ou transaction, le bois certifié soit clairement identifié dans ses stocks et sur ses documents commerciaux.

Achats et ventes sont ainsi contrôlés et suivis, pour assurer au client une fiabilité maximale. Selon leur configuration, leur taille et leurs process de fabrication, les entreprises peuvent choisir entre deux méthodes différentes de chaîne de contrôle : la séparation physique des bois ou la méthode de pourcentage.

  • La séparation physique (méthode choisie par SM Bois): l’entreprise sépare matériellement les produits certifiés des non certifiés, tout au long du processus de transformation / fabrication / commercialisation. 
  • La méthode de pourcentage : elle permet de calculer la part d’approvisionnements en matières premières certifiées et de commercialiser dans les mêmes proportions les produits sous la marque PEFC.

L’entreprise certifiée PEFC est ensuite contrôlée annuellement sur le respect des règles de chaîne de contrôle et d’utilisation de la marque PEFC. 

Il est indispensable que toutes les entreprises, depuis la forêt jusqu’au produit fini, mettent en place une chaîne de contrôle afin de garantir le suivi des matières certifiées PEFC à chaque étape de transformation et de commercialisation.

FSC

Le certificat « chaîne de contrôle » FSC ("Forest stewardship Council") permet de suivre les matériaux labellisés tout au long du processus de production, depuis la forêt jusqu’au consommateur, en incluant toutes les étapes successives de traitement, de transformation, de fabrication et de distribution.

L'ensemble des 10 Principes et Critères doit être appliqué en forêt avant de pouvoir recevoir la certification FSC. Les Principes et les Critères s'appliquent à tous les types de forêts et à toutes les activités incluses dans le champ d'application du certificat.

Les Principes et Critères sont définis au niveau international, et déclinés à l’échelle nationale en indicateurs applicables sur le terrain.

Aperçu du cahier des charges FSC : les 10 principes FSC

  1. Respect des lois. La gestion forestière doit se conformer à toutes les lois en vigueur ainsi qu'à tous les traités internationaux dont ce pays est signataire. Elle sera de même conforme aux autres principes du FSC.
  2. Droits des travailleurs et conditions de travail. L’organisation certifiée doit préserver ou accroître le bien-être social et économique des travailleurs.
  3. Droit des populations autochtones. Ce principe ne s’applique pas en France métropolitaine.
  4. Relations avec les communautés. Les opérations de gestion forestière doivent maintenir ou améliorer le bien-être social et économique, à long terme des communautés locales.
  5. Bénéfices générés par la forêt. Les opérations de gestion forestière doivent encourager l'utilisation efficace des multiples produits et services de la forêt pour en garantir la viabilité économique ainsi qu'une large variété de prestations environnementales et sociales.
  6. Valeurs et impacts environnementaux. La gestion forestière doit maintenir les services écosystémiques, la diversité biologique et les valeurs qui y sont associées (ressources hydriques, sols, paysage, espèces et habitats patrimoniaux, etc.)
  7. Planification de la gestion. Un document de gestion doit être rédigé, appliqué et mis à jour. Les objectifs à long terme de la gestion et les moyens d'y parvenir doivent y être clairement indiqués. L’élaboration et les révisions de ce document de gestion se fait en concertation avec les parties prenantes.
  8. Suivi et évaluation. Un suivi est conduit pour évaluer les pratiques de gestion : qualité et quantité des produits forestiers, maintien des valeurs de conservation (environnementale ou socio-culturelles).
  9. Hautes valeurs de conservation. L’Organisation certifiée doit identifier, évaluer, préserver et suivre les Hautes Valeurs de Conservation présentes dans son unité de gestion. Ces HVC peuvent concerner des espèces ou habitats patrimoniaux, des services écosystémiques critiques, des sites culturels, etc.
  10. Mise en oeuvre des activités de gestion. Les activités de gestion conduites par ou pour l'Organisation dans l'Unité de Gestion respectent l’ensemble des principes et critères du FSC, et visent à atteindre les objectifs économiques, environnementaux et sociaux décrits dans le document de gestion.

FSC délivre trois différents modèles de certificats: gestion forestière, chaîne de contrôle, bois contrôlé. Ils se rapportent à différents stades de la production et le progrès ultérieur de produits forestiers à travers la chaîne de valeur.
Cette vérification de l’ensemble des exigences du FSC garantit que les matériaux et produits labellisés FSC proviennent de forêts gérées de façon responsable.

  • Certificat de « Gestion Forestière »

Les exploitants forestiers ou les propriétaires qui souhaitent montrer que leurs opérations forestières sont socialement avantageuses et menées dans une optique environnementale satisfaisante et économiquement viable peuvent faire leur demande de certificat de gestion forestière (GF).

  • Certificat de « chaine de contrôle »

Le certificat chaine de contrôle FSC garantit que tous les produits estampillés passant par la chaine de production sont issus de forêts certifiées. Ce certificat s’adresse aux entreprises qui fabriquent, transforment ou commercialisent des produits forestiers (sous forme de bois de construction ou non) et qui souhaitent montrer à leurs clients qu’elles utilisent des matières premières produites de manière durable. Ce certificat permet aux entreprises de renforcer leur politique d’approvisionnement tout en satisfaisant une demande (publique ou privée) conforme aux critères FSC en matière d’acquisition des ressources.

  • Certificat de « Bois contrôlé »

Les entreprises d’extraction forestières qui se plient aux cinq critères du « Bois certifié contrôlé » peuvent faire appliquer à leur bois non produit dans des forêts labellisées FSC de recevoir la même certification de traçabilité FSC que le bois produit dans les forêts certifiées FSC. Cette certification permet de mélanger des bois de différentes origines tout en donnant aux entreprises les moyens de contrôler le bois non certifié FSC afin d’éviter tous les bois produits dans des conditions sociales et environnementales néfastes (on peut aussi dire préjudiciables).